Budget temps

Dernière mise à jour : 3 juil.


Aujourd'hui, je vous parle de budget temps. Mais c’est quoi ?


C'est la répartition des activités du cheval sur 24h observées en milieu naturel.


Les activités ne sont pas forcément exécutées au même moment entre deux journées et peuvent légèrement varier en fonction de l'environnement par exemple.



📷 éthologie équine

 
L’alimentation

En premier lieu, le cheval passe 60% de son temps à s'alimenter, soit environ 15 /16h de sa journée.

Le cheval, à l'état naturel, mange en se déplaçant, prenant une bouchée ici et une autre là-bas, ingérant donc de petites portions mais tout au long de la journée.


Des études ont montré qu’un cheval qui ne s’alimente pas durant 4h d’affilées peut commencer à développer des soucis de santé, tel que des ulcères...

Le repos

En second lieu, arrive le repos qui prend de 20 à 30% du budget temps ce qui représente 5 à 7h par jour.

On y distingue deux types de repos : debout qui sera plutôt vu comme de la somnolence et couché qui sera alors une phase de sommeil.


Même couchés, les chevaux ne dorment généralement pas plus de 30 min d'affilées. Les phases de sommeil sont entrecoupées par des phases d'éveil où le cheval s'alimentera.


En groupe, on peut observer l'organisation de tours de garde.

En cas de danger, les chevaux éveillés pourront permettre aux autres de s'enfuir. C'est pourquoi, même au box, les chevaux ont besoin de se voir entre eux afin de dormir plus sereinement.

Les jeunes dorment plus que les chevaux adultes, on les trouvera donc plus souvent couchés.


La surveillance

Étant une proie en milieu naturel, le cheval consacre 4 à 8% de son temps à la surveillance de son environnement ce qui représente 1 à 2h du budget temps. L’étalon y consacrera 2x plus de temps veillant à ce qu’aucun prédateur ou autre mâle ne s’approche de son groupe.


Les déplacements

4 à 8% sont également consacrés aux déplacements. Cela englobe le changement de lieu de pâturage, accéder à un point d’eau ou se diriger vers un abri.


Les autres activités

Ici, on retrouve les interactions sociales, la reproduction, le toilettage et d'autres petites activités...

 

La domestication des chevaux et notamment la vie en box modifient énormément ce budget temps.

Le temps consacré à l’alimentation est largement diminué, étant souvent contraint à des repas à base de concentrés et des repas de foin très restreints au niveau de la fréquence et de la quantité. Lorsque les repas sont limités, les chevaux ne passent plus que 15 à 40% de leur temps à s’alimenter.


Le temps de repos est, quant à lui, considérablement augmenté. En effet, celui-ci approche les 60% lorsque l’alimentation est restreinte.

Certains chevaux peuvent développer des stéréotypies (troubles comportementaux) lorsque leurs conditions de vie ne répondent pas à leurs besoins fondamentaux.


 

C’est pourquoi, aux écuries, j’essaie d’offrir aux chevaux un fonctionnement au plus proche de leurs besoins, tout en conservant le confort d'une écurie pour leur propriétaire.

Le foin est en accès libre que ce soit au paddock ou au box. Les sorties au paddock se font de préférence par deux ou plus en fonction des affinités.

Selon les besoins de chaque cheval, le confort est ajusté.


Il est, à mon sens, primordial de conserver cette idée de budget temps pour offrir aux chevaux ce dont ils ont besoin pour être heureux et bien dans leur peau.


Diane

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout